Votre profession

Micro-crèche

Vous voulez créer une micro-crèche ? 

Vous avez déjà des micro-crèches et souhaitez élargir votre activité ?

Entre la nounou et la crèche, la micro-crèche a su conquérir les familles françaises. Répondant à un manque sur l’ensemble du territoire du système public, cette solution de garde est aussi dans un entre deux par son principe de collectivité en petit effectif (12/14 enfants). L’accompagnement des enfants dans leur premières années est perçu comme plus individuel et personnalisé.

On comptait déjà 4 400 micro-crèches en 2020, vous en faisiez partie ?

Cadre Réglementaire

Textes de référence :

  • Décret n°2010-613 du 7.6.2010 relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans ;
  • Décret n°2000-762 du 01.08.2000 relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans.
  • Décret n°2021-1113 du 30.08.2021 relatif aux assistants maternels et aux établissements d’accueil de jeunes enfants ;
  • Arrêté du 31.08.2021 créant un référentiel national relatif aux exigences applicables aux établissements d’accueil du jeune enfant en matière de locaux et d’affichage.
 

Depuis 2022, la PMI a été remplacée par la CAF, vous faire accompagner par des professionnels vous permettra notamment de passer l’épreuve du passage en commission plus facilement.

Les différents espaces

1. Les espaces accessibles aux enfants

Première image et seul espace accessible aux familles, l’accueil est souvent contraint de part ses multiples besoins : vestiaires enfants, changes, manœuvre de poussettes, discussions des parents, rencontre des enfants, au revoir du matin, œil discret du soir sur la salle de vie, échanges avec le personnel…

Espace d’activité, coin repas, bibliothèque, travail de la motricité fine et globale, temps calme, coin bébés, la pièce de vie est tout cela à la fois.

L’essence de cette pièce est d’offrir tous les possibles à l’enfant, lui permettant de développer son imagination, sa sociabilisation et son rapport au corps en fonction de son évolution. La répartition judicieuse de ces espaces d’activités selon le volume de la pièce est primordial à la sensation d’ergonomie des petits et des professionnelles qui les encadrent.

Chef lieu de l’apprentissage de la propreté, tantôt ouverte sur la salle de vie tantôt fermée, ce volume doit être pensé pour traiter au mieux les odeurs.

Son implantation comme son aménagement doivent faciliter une surveillance constante de la salle de vie.

Au nombre de 2, ces chambres doivent pouvoir accueillir des lits bébés comme des couchettes pour enfants.

Cette pièce doit revêtir une ambiance cocooning, une sensation de calme, le travail des couleurs dans les chambres est donc primordial.

Combinée au bon moyen d’occultation des fenêtres, la lumière artificielle est à travailler de façon à faciliter, dans des temps différents, la surveillance des enfants sans gêner leur sommeil comme le ménage.

Techniquement, un soin tout particulier doit être porté sur l’acoustique et l’accès à ces pièces.

Pouvant servir d’espace de repas, de découverte comme de sieste à l’instar des pays nordique, cette espace est un impondérable.

Véritable prolongement de la salle de vie, il peut être équipé d’une terrasse, d’un espace gazonné ou encore d’un potager pour éveiller les sens des enfants.

Il se doit toutefois d’être sécurisé, de faciliter la motricité par le choix des matériaux utilisés et surtout d’être isolé des regards comme du soleil.

Le travail à mener dans ce lieu n’est pas à négliger dans le cahier des charges mais aussi dans la budgétisation d’un projet.

2. Les espaces réservés au personnel

Le bureau est un petit espace aux multiples facettes. La directrice ou la gestionnaire y accueillent les parents, les enfants, mais aussi les professionnels du secteur (psychologues, psychomotriciens, médecin de crèche, …) ou postulant.e.s.

C’est aussi l’espace “gestion” de la micro-crèche, il doit donc être équipé d’un poste de travail, d’une imprimante et de nombreux rangements.

Une des pièces les plus technico-pratique de la micro-crèche, la cuisine se doit d’être fonctionnelle, optimisée et doit avant tout répondre aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Nous optimisons cette surface de façon à ce qu’elle réponde aussi aux contraintes budgétaires, sans mettre en péril le reste de l’aménagement et du projet.

La livraison des repas peut être facilitée si la cuisine à un accès direct à l’extérieur ou une entrée de service, ainsi, nous évacuons la problématique de croisement des flux et de sécurité

Cet espace technique obligatoire doit être fonctionnel avant tout.

Vous le savez, chez YPSÉ nous aimons vous sensibiliser au bien être de vos collaborateurs, la salle de pause est donc pour nous une occasion de vous démontrer que la rétention des salariés passe aussi par l’aménagement adapté d’un espace dédié qui peut vous permettre de vous différencier des autres établissements.

Et oui même dans une micro-crèche le droit du travail vous impose de mettre à disposition un casier sécurisé par salarié, à nous de vous montrer que nous pouvons les intégrer de manière insolite.

L’aménagement d’une micro-crèche étant très cadré par les décrets, arrêtés et circulaires, on pourrait penser que la conception en est facilitée.

Tout au contraire.

La création d’une micro-crèche étant très limitée par les charges et les entrées fixes, il est essentiel de choisir judicieusement un local, aussi bien pour son implantation stratégique que pour son prix/m².

Que ce soit à l’achat ou à la location, la pondération entre recettes et dépenses est un équilibre qui tient parfois à une bonne anticipation des travaux à mener.

Nous pouvons vous accompagner dès le montage de votre projet et les premières visites de vos futurs locaux.

Un projet économiquement viable passe aussi par une estimation des coûts travaux et l’assurance de la capacité de votre futur local à accueillir votre activité.

Notre expérience dans la création de micro-crèches sera bénéfique à votre projet.